bandeau 2012
bandeau 2012 mobile
28e Festival de Musique Actuelle de Victoriaville

Édition 2012 (17 au 20 mai 2012)

  • Programmation

  • Reportage photos

  • Communiqués

  • Revue de presse

Concerts
fimav2012
PHIL MINTON
« Feral Choir »
(Angleterre, Québec) – Première Québécoise
JOHN ZORN
« Nova Express »
(États-Unis) – Première Mondiale
MARY HALVORSON QUINTET
(États-Unis) – Première Canadienne
MAÏKOTRON UNIT / STEPHEN HAYNES
(Québec, États-Unis) – Première Mondiale
JEAN-PIERRE GAUTHIER
MIRKO SABATINI
« Le temps qu’il faut perdre »
(Québec, Italie) – Première Mondiale
JOE MORRIS / MIKE PRIDE / JAMIE SAFT
« The Spanish Donkey »
(États-Unis) – Première Canadienne
JOHN ZORN
« The Concealed »
(États-Unis) – Première Mondiale
JEAN RENÉ
« Le Blastographe »
(Québec)
MILES PERKIN QUARTET
(Canada, Québec, Angleterre, France) – Première Nord-Américaine
ENSEMBLE SUPERMUSIQUE
« Bruit court-circuit »
(Québec) – Première Mondiale
VROMB / LUCIEN FRANCOEUR
(Québec) – Première Mondiale
HENRY GRIMES
(États-Unis)
RAOUL BJÖRKENHEIM / MORGAN ÅGREN
« Blixt »
(Finlande, Suède) – Première Mondiale
WADADA LEO SMITH
« Ten Freedom Summers »
(États-Unis) – Première Canadienne
COPERNICUS
(États-Unis) – Première Canadienne
ESMERINE
(Québec, Canada)
MATANA ROBERTS
« Gens de couleur libres »
(États-Unis, Québec, Canada) – Première Québécoise
SYLVAIN POHU / PIERRE ALEXANDRE TREMBLAY
« de type inconnu »
(Québec)
THEE SILVER MT. ZION MEMORIAL ORCHESTRA
(Québec, Canada)
MUHAL RICHARD ABRAMS / GEORGE LEWIS / ROSCOE MITCHELL
(États-Unis) – Première Québécoise
Installations Sonores dans l’Espace Public
CHANTAL DUMAS
« Le vivant bruit du corps »
(Québec)
ALEXANDRE BURTON
« Barbotons (ensemble) »
(Québec) – Première Mondiale
JEAN-PIERRE GAUTHIER
« Asservissement »
(Québec) – Première Mondiale
JONATHAN VILLENEUVE
« Sérénade »
(Québec) – Première Mondiale
MATHIEU GOTTI / MATHIEU FECTEAU
« Jeux sonores »
(Québec) – Première Mondiale
Arts Visuels – Exposition
PIERRE BLANCHETTE
(Québec)

Toutes les photos sont de Martin Morissette

PHIL MINTON1.PhilMinton
« Feral Choir »
ANGLETERRE, QUÉBEC
PREMIÈRE QUÉBÉCOISE
« Après trois soirées de répétition, la trentaine de choristes a relevé avec brio le défi vocal...Une belle expérience, appréciée du public qui n’a pas manqué d’ovationner le groupe à la fin. »
TOUPIN, Manon.« La Nouvelle Union », 23 mai 2012
« So Victo took off with a clear message to the community at large : New Music – it’s accessible, it’s fun, it’s for you. »
EHRENSAFT, Philip. « Exclaim.ca », 24 mai 2012
« Mr Minton is one of the most extraordinary and bizarre singers alive. »
GALLANTER, Bruce Lee. « DowntownMusicGallery.com », Mai 2012
« Je ne saurais vous expliquer ce que j’ai ressenti sur scène... L’exaltation, la libération, le pur plaisir, la fierté aussi. Nous avons performé à un niveau que je n’aurais pas soupçonné... nous avons COMPRIS Minton »
« I couldn’t explain to you what I felt on stage... Exalted, liberated, proud as hell. We performed at a level I couldn’t suspect... we UNDERSTOOD Minton. »
Blogue Monsieur Délire, 19 mai 2012, François Couture
« There are many ways to weigh a music festival, but one method that sets a fairly reasonable standard for excellence is whether or not there was at least one point that elicited feelings of good fortune... there was even one concert that actually stoked the embers of gratitude. The 2012 Festival International de Musique Actuelle de Victoriaville achieved just that with its first concert. »
GOTTSCHALK, Kurt. « All about jazz.com », 4 juin 2012
« I personally felt very inspired after each practice. I felt connected. It was a very positive experience for me as a human being, as a musician, singer, and leader of a choir. » Suzanne Lainesse, Choeur Daveluy Choir Leader.
BROOMER, Stuart. « PointofDeparture.org » Septembre 2012

JOHN ZORN2.JohnZornNova
« Nova Express »
ÉTATS-UNIS
PREMIÈRE MONDIALE
« Il s’agissait de la première performance publique de Nova Express. On a eu droit à des titres mélodiques, à des passages plus agressifs, de même qu’à des solos habiles. Chacun des musiciens a eu l’occasion de se distinguer et l’a fait brillamment. »
HOULE, Nicolas.« Le Soleil », 18 mai 2012
« Des solos éblouissants de la part de chacun de ces virtuoses ont ponctué ce qui était autrement une performance plutôt fidèle à l’enregistrement. »
FORTIN, François-Samuel. « CHYZ.ca », 18 mai 2012
« Les spectateurs ont beaucoup aimé les acrobaties musicales dirigées par Zorn et ont vécu un beau moment... Le spectacle a répondu aux attentes des festivaliers qui n’ont pas manqué de se lever debout afin d’obtenir un rappel. »
TOUPIN, Manon. « La Nouvelle Union », 23 mai 2012
« Joey, who is many folks favorite drummer, took one solo that left many of us all astonished. Nobody plays like quite like Mr Baron! »
GALLANTER, Bruce Lee. «DowntownMusicGallery.com », Mai 2012

MARY HALVORSON QUINTET3.MaryHalvorsonQuintet
ÉTATS-UNIS
PREMIÈRE CANADIENNE
« ...la formation s’est démarquée grâce au jeu habile et unique de la guitariste (Mary Halvorson). Les échanges entre les musiciens qui oscillaient entre l’interprétation et l’improvisation témoignaient d’une grande maitrise. Une formation à surveiller. »
FORTIN, François-Samuel. « CHYZ.ca », 18 mai 2012
« Mary took a handful of guitar solos which completely blew my mind since she doesn’t sound like anyone else in the history of jazz... »
GALLANTER, Bruce Lee. «DowntownMusicGallery.com », Mai 2012
« Brooklynite guitarist Mary Halvorson played a memorable set with her new quintet. Halvorson’s playing seems to have grown along with the size of her ensemble. She’s always been a bold guitarist but with this new band she’s demanding greater versatility of herself. »
GOTTSCHALK, Kurt. « All about jazz.com », 4 juin 2012
« For sheer collective spirit and invention, Mary Halvorson’s quintet had few peers... »
BROOMER, Stuart. « NYCjazzrecord.com », Juillet 2012

MAÏKOTRON UNIT4.MaikotronUnitStephenHaynesPrint 018
STEPHEN HAYNES
QUÉBEC, ÉTATS-UNIS
PREMIÈRE MONDIALE
« Reinvention was key to a set by Quebec’s Maïkotron Unit with Connecticut-based trumpeter Stephen Haynes. Michel and Pierre Côté have learned how to play their hybrids, how to trap air and nudge it through the tubes. The quiet flutters of the ill-begotten instruments made for nice contrast with their passages of free jazz. »
GOTTSCHALK, Kurt. « All about jazz.com », 4 juin 2012
« The Maïkotron Unit played a fascinating set with trumpeter Stephen Haynes. »
BROOMER, Stuart. « NYCjazzrecord.com », Juillet 2012

JEAN-PIERRE GAUTHIER5.Gauthier Sabatini01
MIRKO SABATINI
« Le temps qu’il faut perdre »
QUÉBEC, ITALIE
PREMIÈRE MONDIALE
À l’écran, deux cyclistes se pourchassent; sur scène, deux musiciens utilisent des instruments inusités (buses d’air comprimé et poste d’échantillonnage) pour créer une trame sonore étonnante par deux artistes versés à la fois dans les arts visuels et sonores.
On the screen are two cyclists chasing each other; on stage are two musicians using unusual instruments (a compressed air nozzles and a loop station) to create a surprising soundtrack. Musicians and installation artists GAUTHIER and SABATINI have been collaborating on highly original projects for 14 years.
COUTURE, François. Extrait du programme FIMAV 2012

JOE MORRIS6.MorrisPrideSaftPrint 1
MIKE PRIDE
JAMIE SAFT
« The Spanish Donkey »
ÉTATS-UNIS
PREMIÈRE CANADIENNE
« Surprise, dès les premières notes, (c’est) un artificier (Jamie Saft) du bruit infatigable, qui assurait la trame de fond enivrante d’un espèce de drone-doom hyperactif. »
FORTIN, François-Samuel. « CHYZ.ca », 22 mai 2012
« The New York/New England power trio Spanish Donkey laid a heavy, heavy drone with a scream of what truly sounded like Jimi Hendrix-induced controlled feedback. The set may have been a shock to people... »
GOTTSCHALK, Kurt. « All about jazz.com », 4 juin 2012

JOHN ZORN7.JohnZornTheConcealedPrint 4
« The Concealed »
ÉTATS-UNIS
PREMIÈRE MONDIALE
« The Concealed... fut une expérience fort agréable au demeurant. Très belle cohésion, direction dynamique et alerte, et l’occasion de découvrir le jeu très personnel d’un John Medeski au piano – hormis les cordes de Feldman et Friedlander. »
BRUNET, Alain.« La Presse.ca », 19 mai 2012
« Davantage traditionnel que d’avant-garde, The Concealed témoigne que Zorn délaisse parfois la démesure pour embrasser dignement ses racines. Une performance maitrisée, mais sobre. »
PETIT, Mathieu. « Voir », 24 mai 2012
« The music was some of the most lovely, creative and astonishing that we’ve heard from Mr Zorn. Trevor Dunn play any better than he did here and his bass solo as absolutely flabberghasting! »
GALLANTER, Bruce Lee. «DowntownMusicGallery.com », Mai 2012
« The lyrical music included virtuoso flights into Sephardic modes by the trio of strings while Friedlander played a brilliant unaccompanied piece that mined Flamenco and its middle-Eastern roots. »
BROOMER, Stuart. « NYCjazzrecord.com », Juillet 2012

JEAN RENÉ8.JeanRenePrint 1
« Le Blastographe »
QUÉBEC
« Le Victoriavillois Jean René avait le mandat de clore la soirée avec son premier véritable groupe. L’expérimentation était au menu et la musique, plus contemporaine. Le concert très intéressant et dans la lignée directe de ce que nous propose habituellement le festival. »
FORTIN, François-Samuel.« CHYZ.ca », 22 mai 2012
« De la grande musique actuelle québécoise d’hier (Lussier, Derome et Guilbeault) et d’aujourd’hui (les compos originales de Jean René). Fantaisie, humour, tendresse, jeu d’ensemble. Un très beau projet. »
« Great Québécois musique actuelle from yesterday (Lussier, Derome and Guilbeault) and today (Jean René’s original compositions). Whimsy, humour, tenderness, group playing. A very fine project. »
Blogue Monsieur Délire, 19 mai 2012, François Couture
« ...a sort of repertory group led by violist Jean René, who released the remarkable solo recording, Fammi (&records) in 2010. The quartet was lively and precise, and showed once again what a unique group of composers and interpreters there are under the Ambiances Magnétiques banner. »
GOTTSCHALK, Kurt. « All about jazz.com », 4 juin 2012
«Victoriaville-based Jean René led a particularly toughful project... »
BROOMER, Stuart. « NYCjazzrecord.com », Juillet 2012

MILES PERKIN QUARTET9.MilesPerkinQuartetPrint 1
CANADA, QUÉBEC, ANGLETERRE, FRANCE
PREMIÈRE NORD-AMÉRICAINE
« Manitoba-born, Berlin-based bassist Miles Perkin convened a quartet... that delivered pure and serene abstraction. They played open-ended compositions with open improvisation; they played something like jazz and something like new music; and they played together with never a misstep. »
GOTTSCHALK, Kurt. « All about jazz.com », 4 juin 2012
« The music was very chamber-like, with celeste-like piano, strong, thoughful bowed bass and sparse percussion. It certainly was sublime. »
GALLANTER, Bruce Lee. «DowntownMusicGallery.com », Mai 2012

ENSEMBLE SUPERMUSIQUE10.EnsembleSuperMusiquePrint 4
« Bruit court-circuit »
QUÉBEC
PREMIÈRE MONDIALE
« The ensemble also mixed a couple of improvisations into their set, which came off (to their credit) as cohesively as the composed pieces. Ensemble Supermusique is to be tanked for keeping composed chaos fresh. »
GOTTSCHALK, Kurt. « All about jazz.com », 4 juin 2012
« L’Ensemble Supermusique continue de repousser la définition de la musique d’ensemble, avec cinq compositions complexes et clairement travaillées à fond. »
« Ensemble Supermusique kept on pushing back the definition of ensemble music, with five complex and well-rehearsed compositions. »
Blogue Monsieur Délire, 20 mai 2012, François Couture
« Un concert de l’Ensemble Supermusique présenté par CHYZ, que les fans comme les musiciens ont qualifié de meilleur spectacle à vie de la formation. On nous proposait cinq ou six compositions intercalées avec des moments d’improvisation d’une grande finesse et teintées d’un humour et d’une complicité très visibles. Si la musique était très contemporaine et abstraite, le concert était pourtant très divertissant. »
FORTIN, François-Samuel. « CHYZ.ca », 22 mai 2012

VROMB11.VrombFrancoeurPrint 4
LUCIEN FRANCOEUR
QUÉBEC
PREMIÈRE MONDIALE
« Le mélange entre les électroniques denses de Vromb, la guitare psychédélique de Michel Meunier et les textes récupérés des années 70 de Francoeur est saisissant à souhait. »
« The blend between Vromb’s dense electronic scapes, Michel Meunier’s psychedelic guitar, and Francoeur’s poems salvaged from the ‘70s was striking. »
Blogue Monsieur Délire, 20 mai 2012, François Couture
« Francoeur did a fine job of spoken word rants that fit well with the spacey sounds of the synth and guitar. »
GALLANTER, Bruce Lee. «DowntownMusicGallery.com », Mai 2012

HENRY GRIMES12.HenryGrimes
ÉTATS-UNIS
« En 2012, son mythe se porte encore à merveille force est de constater de nouveau à Victo... »
BRUNET, Alain. « La Presse.ca », 20 mai 2012
« Le contrebassiste et violoniste légendaire Henry Grimes a offert aux mélomanes réunis une des rares surprises du FIMAV en présentant cinq solos distincts. »
FORTIN, François-Samuel. « CHYZ.ca », 22 mai 2012
« His set was spendid. »
GALLANTER, Bruce Lee.
«DowntownMusicGallery.com », Mai 2012
«...great bassist Henry Grimes putting in a short but energizing set on bass and violin, graced with his special charisma... »
WOODARD, Joseph. «DownBeat.com », Novembre 2012

RAOUL BJÖRKENHEIM13.BjorkennheimAgren 2
MORGAN ÅGREN
« Blixt »
FINLANDE, SUÈDE
PREMIÈRE MONDIALE
« Le guitariste finlandais Raoul Björkenheim et le batteur Morgan Ågren, deux musiciens de l’élite mondiale à n’en point douter, incarnent ce dont a cruellement besoin le jazz électrique : influx métal-prog, nouveau potentiel de déflagration, violence typique du rock dur ou très dur. »
BRUNET, Alain.« La Presse.ca », 20 mai 2012
« Raoul Björkhenheim and Morgan Ågren hit the stage and still kicked some butt! Their playing was extremely tight, focused and powerful. »
GALLANTER, Bruce Lee. «DowntownMusicGallery.com », Mai 2012
« ...the duo made some muscular thunderous and ultimately joyful noise... »
WOODARD, Joseph. «DownBeat.com », Novembre 2012

WADADA LEO SMITH14.WadadaLeoSmithPrint 1
« Ten Freedom Summers »
ÉTATS-UNIS
PREMIÈRE CANADIENNE
« À 70 ans, le trompettiste témoigne encore d’une sonorité virile et d’une articulation typique du langage post free. »
BRUNET, Alain.« La Presse.ca », 20 mai 2012
« Wadada Leo Smith laisse en héritage un véritable pan de l’histoire américaine. « D’aussi loin que je me souvienne, je me suis toujours demandé ce que je pouvais apporter comme contribution qui pourrait changer le courant des choses. Je n’ai pas de haine envers tout ce qui m’est arrivé. Je n’ai pas la peur, mais l’amour, et je suis très bien avec cela » a-t-il déclaré lors du point de presse. »
LAFORTUNE, Steven. « La Nouvelle Union », 23 mai 2012
« The concert employed silence, tension and fantastic peals from Smith’s trumpet, as well as wonderfully evocative real-time video art showing the band and photographs of the music’s subjects (Malcom X, southern fields) into a powerful piece which might well prove to be the 70-years-old Smith’s magnus opus. »
GOTTSCHALK, Kurt. « All about jazz.com », 4 juin 2012
« ... music (and sometimes silence) of constant grace, focus and energy with tremendous performance by Smith. »
BROOMER, Stuart. « NYCjazzrecord.com », Juillet 2012

COPERNICUS15.CopernicPrint 3
ÉTATS-UNIS
PREMIÈRE CANADIENNE
« ... cette pièce de théâtre, où un vieil homme, sorte de preacher nihiliste, commence par expliquer que nous sommes faits de 12 particules subatomiques et, à travers un enchaînement de réflexions philosophiques, arrive à nous convaincre que rien n’existe... La force dramatique est là... l’expérience était très différente – et c’est aussi ça le FIMAV. »
« ...a play, where an old man, a kind of nihilistic preacher, starts by explaining to us that we are made of 12 subatomic particles and, through a sequence of philosophical reflections, ends up convincing us that nothing exists... Yet, the drama was there... It was a different experience, unusual, and that is also what FIMAV is about. »
Blogue Monsieur Délire, 20 mai 2012, François Couture

ESMERINE16.EsmerinePrint 1
QUÉBEC, CANADA
« Une prestation splendide, purement et simplement. »
« A gorgeous performance, pure and simple. »
Blogue Monsieur Délire, 21 mai 2012, François Couture
« La musique délicate proposée par la formation s’apparente à un amalgame de post-rock et de musique de chambre moderne. »
FORTIN, François-Samuel. « CHYZ.ca », 22 mai 2012
« The sweeping moodiness of that set was matched beautifully by the lightbox scenes of Clea Minaker. »
GOTTSCHALK, Kurt. « All about jazz.com », 4 juin 2012
« I found the entire set immensely charming on different levels. Time to get their CD and listen closer. »
GALLANTER, Bruce Lee. «DowntownMusicGallery.com », Mai 2012

MATANA ROBERTS17.MatanaRobertsPrint 5
« Gens de couleur libres »
ÉTATS-UNIS, QUÉBEC, CANADA
PREMIÈRE QUÉBECOISE
« Par moment plus traditionnels et rythmés et par moment contemporains, les morceaux interprétés par le petit orchestre dirigé par Matana Roberts sont l’exemple d’un équilibre parfait entre l’innovation et le recours intelligent à la tradition. Ce concert est sans contredit le coup de cœur pour cette édition 2012. »
FORTIN, François-Samuel.« CHYZ.ca », 22 mai 2012
« Matana a mené de main de maître sa troupe à travers l’exécution complète de son disque paru chez Costellation. Un free jazz en feu doublé d’un fond de gospel qui a soulevé la foule. »
« Matana masterfully led her troupe through a complete performance of her recent Constellation Records release. Smoking free jazz with gospel roots. »
Blogue Monsieur Délire, 21 mai 2012, François Couture
« The big discovery of Victo 2012 came during concert by New York jazz saxophonist / composer / singer / poet Matana Roberts. “Bid em’in” profoundly powerful musical condemnation of America’s original sin of slavery propelled Roberts’s large free jazz ensemble to take off like a rocket. »
EHRENSAFT, Philip. « Exclaim.ca », 24 mai 2012
« For many folks who attended this fest, myself included, this was the best set of Victo 2012.»
GALLANTER, Bruce Lee. «DowntownMusicGallery.com », Mai 2012

SYLVAIN POHU18.PohuTremblayPrint 1
PIERRE ALEXANDRE TREMBLAY
« de type inconnu »
QUÉBEC
Deux membres fondateurs de [iks] dans un projet alliant la spontanéité de l’improvisation, une viscéralité électrique et un raffinement électronique qui, une fois conjugués, produisent une musique inclassable, à la frontière de l’éthos rock et de la musique électroacoustique.
Two founding members of [iks] in a project that blends the spontaneity of free improvisation, the visceral nature of electricity, and electronic sophistication. When they put these elements together, they produce unclassifiable music, at the junction of rock and electroacoustic music.
COUTURE, François. Extrait du programme FIMAV 2012

THEE SILVER MT. ZION19.TheeSilverMtZionPrint 1
MEMORIAL ORCHESTRA
QUÉBEC, CANADA
« Thee Silver Mt. Zion Memorial Orchestra a offert dimanche soir un concert à la hauteur de sa réputation. (Son) approche se démarque clairement pour la qualité de ses arrangements, ses réglages mélodiques et harmoniques, sa recherche texturale via différents procédés d’amplification et de saturation. Et ce, jamais au détriment de l’impact émotionnel. Les fans montréalais peuvent être fiers de compter une formation d’un tel calibre dans leur ville. »
BRUNET, Alain. « La Presse.ca », 21 mai 2012

MUHAL RICHARD ABRAMS20.AbramsLewisMitchellPrint 1
GEORGE LEWIS
ROSCOE MITCHELL
ÉTATS-UNIS
PREMIÈRE QUÉBÉCOISE
« Muhal Richard Abrams, piano, Roscoe Mitchell, saxophones et flûtes, George Lewis, trombone et musique électronique, ont coiffé le 28e Festival International de Musique Actuelle de Victoriaville en y offrant la performance des maîtres qu’ils sont. Continuum parfaitement équilibré de jazz contemporain, langage riche, et chargé. Une heure et quart d’expérience, d’inspiration et de grande subtilité. »
BRUNET, Alain. « La Presse.ca », 21 mai 2012
« La complicité des musiciens, qui ont partagé la scène depuis quarante ans, a permis à ce concert d’être tout à fait mémorable, autant pour sa valeur historique que pour sa valeur intrinsèque. »
FORTIN, François-Samuel. « CHYZ.ca », 22 mai 2012
« This was improvised music at its highest level and the entire set was outstanding throughout. In many ways, it was a perfect way to bring this festival to a grand close. »
GALLANTER, Bruce Lee. «DowntownMusicGallery.com », Mai 2012
« Together they played a music that was wizened and deeply intuitive. Calling it improvisation is almost misleading, as the three are so deeply in sync aesthetically, philosophically and politically...»
GOTTSCHALK, Kurt. « All about jazz.com », 4 juin 2012
« One of the more exciting groups on the current post-free jazz scene, once again demonstrated the bracing beauty and strength of collective, ear-powered playing, with roots going back fifty years and still alive in the moment. »
WOODARD, Joseph. «DownBeat.com », Novembre 2012

EXPOSITION / EXHIBIT

PIERRE BLANCHETTE21.PierreBlanchette
QUÉBEC
« L’abstraction n’a jamais été une fin en soi. Elle me permet tout simplement d’aller au-delà du visible, de dire ce que je vois en y jumelant ce que j’entends. L’oreille et l’œil réunis. Chose étonnante : à considérer ce parcours rétrospectif, certaines périodes m’apparaissent intimement liées à l’auditif; à la musicalité du visible. » P.B.
“Abstraction has never been an end in itself. It simply allows me to go beyond what is visible and to tell what I see by adding to it what I hear. Ears and eyes united as one. I am surprised to find out how, in this retrospective journey, certain periods seem intimately related to hearing, to the musicality of what is visible.” P.B.

INSTALLATIONS SONORES DANS L’ESPACE PUBLIC22.InstallationsSonores 2

SOUND ART INSTALLATIONS IN PUBLIC SPACES

« Les visiteurs ne font plus que simplement passer devant lorsqu’ils en voient une, mais ils se déplacent vers chacune d’entre elles. » Érick d’Orion, commissaire aux installations sonores.
LAFORTUNE, Steven. « La Nouvelle Union », 23 mai 2012
« Nous avons observé que les gens étaient curieux de ces installations qu’ils fréquentaient par hasard au cours des années précédentes. Ils se les approprient, ce qui augure bien pour les années à venir. » Érick d’Orion, commissaire aux installations sonores.
BRUNET, Alain. « La Presse.ca », 21 mai 2012
« Each of the exhibitions was fascinating sonically as well as visually in different ways so we took our time to check out each one. A favorite featured several metallic/tubular structures... It sounded as amazing as it looked. »
GALLANTER, Bruce Lee. «DowntownMusicGallery.com », May 2012

CHANTAL DUMAS23.ChantalDumas01
« Le vivant bruit du corps »
QUÉBEC
Installation sonore interactive et immersive qui met en scène deux chaises droites en bois. Le son généré provient de l’amplification des craquements de la chaise dans un cas et du son produit par une prothèse (billes de métal roulant dans un bouchon en tôle galvanisée) dans l’autre.
An interactive and immersive sound installation featuring two wooden upright chairs. The sound component comes from two sources: amplified creaking sounds from the chair, and amplified sounds from a prosthesis (ball bearings in galvanized steel cap).

ALEXANDRE BURTON24.AlexandreBurton01
« Barbotons (ensemble) »
QUÉBEC
PREMIÈRE MONDIALE
Les passants auront une expérience participative étonnante avec l’œuvre de BURTON : ils auront à jouer avec de l’eau! Les instruments seront des bassins d’eau disposés sur le parcours. Mélange de sons de synthèse et de sons naturels, l’œuvre est en perpétuel changement et le visiteur peut créer en quelque sorte sa propre pièce, devenant un musicien.
Visitors will have the opportunity to participate to BURTON’s piece in a refreshing way: by playing with water! The instruments are water basins placed alongside the circuit. The work – a blend of synthesized and natural sounds – is constantly changing, and visitors will be able to become musicians and create their own piece of music.

JEAN-PIERRE GAUTHIER25JeanPierreGauthier01
« Asservissement »
QUÉBEC
PREMIÈRE MONDIALE
Installation comprenant sept structures tubulaires métalliques en forme de boucles torsadées qui sont suspendues. Chacune des six structures est munie d’un dispositif sonore constitué d’un fil métallique attaché aux extrémités de celle-ci. Un archet pour violon contrôlé par un moteur frotte et fait vibrer ce fil presque invisible d’une manière surprenante.
This installation consists in seven metallic tubular structures, suspended, in the shape of twisted loops. Each structure is equipped with a sound-making device: a metal wire attached to its extremities. A violin bow controlled by a motor is striking this near-invisible wire, making it vibrate in surprising ways.

JONATHAN VILLENEUVE26.JonathanVilleneuve
« Sérénade »
QUÉBEC
PREMIÈRE MONDIALE
Orgue à cylindre géant assemblé à partir d’un baril de pétrole vide de 45 gallons percé au tir à la carabine et assemblé sur une palette de chargement. Cet objet rustre peut émettre une mélodie si douce pourtant...
A giant cylinder organ made from an empty 45-gallon oil barrel that has been pierced with a shotgun and assembled on a loading pallet. This rough-looking object can produce such a sweet melody...
 

MATHIEU GOTTI / MATHIEU FECTEAU27.MathieuGotti
« Jeux sonores »
QUÉBEC
PREMIÈRE MONDIALE
Le jeune duo de la ville de Québec prépare pour le FIMAV une série d’œuvres développées in situ. Explorant le recyclage comme source de création, les sculptures du duo sont ludiques, ingénieuses et permettent une participation enjouée de la part des visiteurs.
This young duo from Quebec City is putting together for FIMAV a series of in situ works. They are experimenting with recycling as a source of creation to produce playful and ingenuous sculptures that invite visitors to play along.