FIMAV34 Image Site Banner fr 2019
FIMAV34 Image Site Phone fr 2019

Toutes les photos sont de Martin Morissette

REPORTAGE PHOTOS


CONCERTS


WALTER BOUDREAU
« De L'Infonie à la SMCQ »

Québec, Canada, France, Allemagne, Grèce

« [...] au doigt et à l'oeil comme le directeur Philippe Hode-Keyser ou à la baguette comme Walter Boudreau, les musiciens et musiciennes épatent par la maîtrise de leur instrument, par les sons qu'ils parviennent parfois en extirper. »
RUEL, Hélène. « La Nouvelle Union », 18 mai 2018
"The music was a throwback to the late 1960s when the piece was conceived, with elements of heavy rock, jazz and contemporary classical. Considered revolutionary in the early 1970s, the piece suited the festival's adventurous."
BLOCK, Irwin. « Avant Music News », May 19, 2018
concert ouverture
LAN TUNG
« The Giant Project »
Taïwan, Canada –  Première Québécoise
"Played with speed and precision, it was especially impressive to hear the Chinese stringed instruments unlock and swing within the jazz groove."
HILL, Eric. « Exclaim! », May 18, 2018
"Their jazzy, often swinging tunes were fun to hear, demonstrating that Chinese traditional and Western instrumentation can co-exist, with the right direction."
BLOCK, Irwin. « Avant Music News », May 19, 2018
Lan Tung
DAVID AND THE MOUNTAIN ENSEMBLE
Québec, Libye, Philippines, Thaïlande
"[...] David and the Mountain Ensemble reached a number of transcendent moments, from the opening percussion intro to a latter stage pulsing low-end drone that recalled early-era Earth."
HILL, Eric. « Exclaim! », May 18, 2018
"The midnight closer was a collective improv effort called David and the Mountain Ensemble, a Montreal-based crew of mainly younger musicians, reflecting the city burgeoning creative energy."
BLOCK, Irwin. « Avant Music News », May 19, 2018
DavidandMountainEnsemble
CHARLOTTE HUG SOLO
Suisse –  Première Québécoise
"Part improv and part performance art, every sound and silence spoke of spontaneous creation."
BLOCK, Irwin. « Avant Music News », May 19, 2018
"Hug is a beguiling and theatrical performer, using the space not only for its reverberant possibilities, but also as a setting to help suggest a transgressive element in her play that would not be as possible in a neutral black box setting."
HILL, Eric. « Exclaim! », May 19, 2018
"The performance was charming, captivating, and compelling. Most of the music was improvised, apart from the entrance and exit pieces, but somehow Hug created a kind of narrative arc that was full of drama and surprise. One of the best concerts I have ever seen at Victoriaville."
CHAMBERLAIN, Mike. « All About Jazz », May 21, 2018
CharlotteHug
MALCOLM GOLDSTEIN – LIU FANG – RAINER WIENS
États-Unis, Chine, Allemagne – Première Mondiale
« Beaucoup d'écoute entre ces trois instrumentistes, alors que Goldstein et Fang arrachaient toutes les sonorités possibles de leurs instruments respectifs, magnifiant le frottement des cordes et les coups de phalanges sur la caisse de résonance. À la guitare et au kalimba, Wiens donnait la réplique en couchant tantôt quelques vagues thèmes mélodique, ou en instaurant une forme rythmique, appui que prenaient ses collègues pour se jeter encore plus loin dans l'inconnu. »
RENAUD, Philippe. « Le Devoir », 19 mai 2018
"This performance felt like an intimate encounter of close friends, delicately balanced, with Fang playing the foil between Goldstein and Wiens."
CHAMBERLAIN, Mike. « All About Jazz », May 21, 2018
Golstein Fang Wiens
ROVA SAXOPHONE QUARTET
« ROVA@40 »
États-Unis
« C'était superbe. Quatre décennies de défrichage musical passées à rapprocher les univers du jazz et de la musique contemporaine. »
RENAUD, Philippe. « Le Devoir », 19 mai 2018
"Though structurally complex, everything they played sounded smooth and sophisticated, more like classical contemporary than a jazz unit."
BLOCK, Irwin. « Avant Music News », May 19, 2018
"The Église St-Christophe d'Arthabaska was a perfect setting for Rova, as Jon Raskin, Larry Ochs, Steve Adams, and Bruce Ackley as the acoustic possibilities of the space created shimmering overtones that enhanced the complexity and balance of the music."
CHAMBERLAIN, Mike. « All About Jazz », May 21, 2018
"Much of the set showcased Rova’s most recent album, In Transverse Time (Victo). “Rova @ 40,” as heard live and on the new recording, bustles with ideas and creative purpose."
WOODARD, Josef, « DownBeat », May 27, 2018
RovaSaxQuartet
WILLIAM PARKER
« In Order to Survive »
États-Unis
« Vif et toujours espiègle à 77 ans, il jouait de son instrument comme Jackson Pollock peignait, jettant ses mains sur le clavier comme l'autre fouettait la toile de ses pinceaux, barbouillait ses motifs jazzés en plaquant le dos de ses mains sur les ivoires. »
RENAUD, Philippe. « Le Devoir », 19  mai 2018
"Brown is solid and expressive while Burrell pushes hardest and farthest outside anything like a comfort zone the piece contained."
HILL, Eric. « Exclaim! », May 19, 2018
"It is always a joy to see Parker and Drake playing together, and in the context of Parker's project, their playing was as freeflowing as one would ever hear it."
CHAMBERLAIN, Mike. « All About Jazz », May 21, 2018
"Parker’s band— which included saxophonist Rob Brown (also part of Parker’s first visit to the festival two decades ago) and drummer Hamid Drake—reserved the strongest spotlight for seasoned pianist Dave Burrell, whose muscular, minimal and post-Monkish keyboard approach commanded attention."
WOODARD, Josef, « DownBeat », May 27, 2018
WilliamParker
SCHNELLERTOLLERMEIER
Suisse
« La multiplicité des références musicales décelées formait une masse sonore compacte, nerveuse, lourde et groovy livrée à plein volume, histoire de mieux souligner les contrastes avec les passages atmosphériques. Une admirable machine à rythmes que Schnellertollermeier. »
RENAUD, Philippe. « Le Devoir », 19 mai 2018
"Hard to say but excessively fun to watch, Schnellertollermeier are a Swiss trio that bring the high technical proficiency of jazz play into a world of very idiosyncratic rock structures."
HILL, Eric. « Exclaim! », May 19, 2018
"Though well past midnight, the enthusiastic audience bopped their heads to the beat, and were ready for more."
BLOCK, Irwin. « Avant Music News », May 19, 2018
SchnellerTollerMeier
ERWAN KERAVEC SOLO
France – Première Nord-Américaine
« [...] l'artiste a surpris la centaine de spectateurs en jouant ses premières notes à partir du balcon. Plusieurs personnes se sont alors mises à le chercher du regard. Il a finalement fallu attendre quelques minutes pour le voir descendre de l'endroit où il se trouvait. Jamais le sonneur, [...] n'a cessé de jouer. Même pas en descendant les marches ou en ouvrant une porte pour bien exploiter l'écho de la salle. »
GAGNON, Charles-Antoine. « La Nouvelle Union », 19 mai 2018
"He laid out drone sounds, alternating with melodic runs and long tones as he experimented with the acoustic possibilities of the space. His richly-coloured conclusion, combining rhythm, texture, and melody was a vivid demonstration of its orchestral potential."
BLOCK, Irwin. « Avant Music News », May 20, 2018
"[...] he proceeded to present a vision of the bag pipes removed from folk tradition, non-generic and capable of many possibilities."
CHAMBERLAIN, Mike. « All About Jazz », May 24, 2018
ErwanKeravec
DÁLAVA
États-Unis, Canada – Première Québécoise
« On ne comprend pas ce qu'elle chante, mais comme elle nous a précisé au début qu'il s'agit par exemple d'une histoire d'amour tragique, d'une chanson où il est question « d'arracher les fleurs que nous avons plantées ensemble » [...] et qu'elle l'interprète à genou avec une intensité tragique, il est pratiquement impossible de ne pas être émus. [...] Beaucoup de gens pleuraient dans la salle, probablement en raison du caractère immémorial et brut de ces complaintes où la tristesse et la détresse ne mettent pas de gants blancs. »
FORTIN-LAFERRIÈRE, Marie-Ève. « Le Canal Auditif », 22 mai 2018
"Hearing artists so skilled at jazz and improvisation turn their full power to the service of folk music is jaw-dropping at times."
HILL, Eric. « Exclaim! », May 20, 2018
"Though few in the audience understood the Czech language, thanks to her introductions and explanations of these songs of passion, her dynamic stage presence, and passionate delivery, their themes spoke to all of us, a warm and accessible show."
BLOCK, Irwin. « Avant Music News », May 20, 2018
Dalava
AUDREY CHEN – RICHARD SCOTT
États-Unis, Angleterre – Première Nord-Américaine
« L'effet est pour le moins hallucinatoire et l'on en vient à confondre la voix et les sons électroniques joués par Scott qui finissent par se ressembler étrangement. »
FORTIN-LAFERRIÈRE, Marie-Ève. « Le Canal Auditif », 22 mai 2018
"A veritable sound sculptress, Chen explored the range of vocal possibilities alongside Scott's electronic creations."
BLOCK, Irwin. « Avant Music News », May 20, 2018
AChen RScott
FIRE!
Suède – Première Nord-Américaine
« [...] Fire ! a enchaîné ses notes crues dans une belle complicité, le saxophone menant le bateau dans des recoins inattendus : parfois très noirs et denses, parfois baigné dans le classic-rock. »
CHARTIER, Sophie. « Le Devoir », 20 mai 2018
« Gustafsson et sa bande ont réussi leur pari en offrant une prestation énergique où j'ai même décelé l'amorce de quelques mouvements de « crabcore », ce qui est habituellement l'apanage des groupes de métal. »
FORTIN-LAFERRIÈRE, Marie-Ève. « Le Canal Auditif », 22 mai 2018
"This is a group that cooks, whether on slower tunes and ballads or in full fury."
BLOCK, Irwin. « Avant Music News », May 20, 2018
Fire
PHEW
Japon – Première Canadienne
« Sa voix, enregistrée en exclamations uniques ensuite répétées grâce à la magie de l'électronique, était démultipliée, formant une chorale de Phew. L'ensemble s'est révélé plus puissant en seconde moitié, lorsque ces répétitions de voix ont gagné une valeur presque orgasmique, faisant naître un sentiment d'extase plus tangible. »
CHARTIER, Sophie. « Le Devoir », 20 mai 2018
"Her performance on the large Colisée stage was fairly modest, involving the deliberate crafting of non-lingual and mostly unmelodic vocal samples that were altered, layered and pinged between stereo channels, either atop deeply resonant soundscapes or as the backdrop for additional narration."
HILL, Eric. « Exclaim! », May 20, 2018
Phew
SAICOBAB
Japon – Première Canadienne
« Le jeu de Daikichi, élément étant autant une ligne directrice qu'un complément à la voix survoltée, est impressionnant. »
CHARTIER, Sophie. « Le Devoir », 20 mai 2018
« [...] Saicobab a offert une prestation hautement originale et énergique qui a galvanisé la foule. Une autre super prise du FIMAV. »
FORTIN-LAFERRIÈRE, Marie-Ève. « Le Canal Auditif », 22 mai 2018
"Yoshimio was herself: charismatic and over-caffeinated, sing-chant-growl-yelping along closely to both the sitar melody line and/or the rhythm, electronically manipulating her vocals for pitch and echo along the way."
HILL, Eric. « Exclaim! », May 20, 2018
Saicobab
AFRIRAMPO
Japon  Première Canadienne
« [...] le groupe au groove certain a servi un puissant cocktail rock expressionniste, alternant les voix au micro, multipliant les harmonies et surtout, jouant très fort. À la batterie, Pika est une bombe. »
CHARTIER, Sophie. « Le Devoir », 20 mai 2018
« À différents moments, elles sautent dans les airs, en même temps [...], à d'autres elles imitent une pieuvre, se lancent des questions et réponses dans le cadre de dialogues un peu absurdes. Ça sonne comme une tonne de brique, certaines pièces ont des refrains plus pop punk qu'elles s'amusent ensuite à déconstruire. Plusieurs personnes n'ont pu résister à l'envie de se lever pour danser et se défouler sur cette musique hautement cathartique, car il était en effet difficile de demeurer assis devant une telle force de frappe. »
FORTIN-LAFERRIÈRE, Marie-Ève. « Le Canal Auditif », 22 mai 2018
"Pika and Oni shifted from sappy smile-inducing sweetness to barely contained ferocity that left the crowd with either their jaws on their tables or holding their bellies, laughing with abandon."
HILL, Eric. « Exclaim! », May 20, 2018
"These women play at the highest level and even as the clock struck 1:30 a.m. the crowd was engaged and happy. "
BLOCK, Irwin. « Avant Music News », May 20, 2018
"Unpacking the semiotics of the performance could fill pages, but the bottom line is that it was just great fun."
CHAMBERLAIN, Mike. « All About Jazz », May 24, 2018
Afrirampo
LORI FREEDMAN SOLO
Canada
« Passant d'un instrument à un autre avec fluidité, alternant entre des phrasés lents et sombres suivis d'explosions rapides et de rythmes syncopés, la prestation de Freedman est pour le moins impressionnante. »
FORTIN-LAFERRIÈRE, Marie-Ève. « Le Canal Auditif », 23 mai 2018
"[...] there is a playful and mischievous aspect to her music, reflecting humanity and wonderment as she plays her clarinets in unconventional ways, evoking sounds as a sculptor works clay."
BLOCK, Irwin. « Avant Music News », May 22, 2018
"Freedman's playfull and purposeful performance was received warmly by an audience ragged from lack of sleep and much musical stimulation."
CHAMBERLAIN, Mike. « All About Jazz », May 24, 2018
LoriFreedman
METTE RASMUSSEN – TOSHIMARU NAKAMURA – MARTIN TAXT
Danemark, Japon, Norvège – Première Mondiale
« Et tandis que je m'émerveille du talent de Nakamura, je réalise que j'ai vu beaucoup de gens manier les machines électroniques depuis le premier concert que j'ai vu la veille, mais que c'est cet artiste en particulier qui réussit à me toucher et à se démarquer par son jeu et son approche en la matière. »
FORTIN-LAFERRIÈRE, Marie-Ève. « Le Canal Auditif », 23 mai 2018
"Rasmussen listened for her moments and eventually picked repeating phrases like wedges to get into the mix. When she pulled off her instrument's mouth piece and began keyed vocalizations, it was like a sudden revelation."
HILL, Eric. « Exclaim! », May 21, 2018
"The compelling young alto player Rasmussen blended free-blowing wallop with a beguiling sense of melodic form in a trio with rangy tuba player Martin Text and “mixing board” player Toshimaru Nakamura."
WOODARD, Josef, « DownBeat », May 27, 2018
Rasmussen Toshimaru Taxt
ANNA HOMLER
« Breadwoman »
États-Unis  Première Canadienne
« [...] le plus spectaculaire est sans aucun doute Breadwoman elle-même, soit une femme habillée de haillons dont le visage est une miche de pain bosselée, ce qui lui confère un aspect plutôt monstrueux et inquiétant. »
FORTIN-LAFERRIÈRE, Marie-Ève. « Le Canal Auditif », 23 mai 2018
"So, I still don't really know who "Breadwoman" is, but she sure ties together an avant-garde performance piece."
HILL, Eric. « Exclaim! », May 21, 2018
AnnaHomler
PHURPA
Russie – Première Canadienne
"They employ small instruments as well as long metal horns, and they burn some kind of herbs in a bowl on the stage. In other words, completely out of the frame of reference of everyone in the audience."
CHAMBERLAIN, Mike. « All About Jazz », May 24, 2018
Phurpa
MERZBOW  – MATS GUSTAFSSON – BALÁZS PÁNDI
Japon, Suède, Hongrie – Première Nord-Américaine
"There is something impressive about the type of volume that becomes a physical presence in the room, and Merzbow concerts always contain that element."
CHAMBERLAIN, Mike. « All About Jazz », May 24, 2018
"Switching to baritone sax Gustafsson improbably becomes the decibel leader, battering his way through Merzbow's weaponry, downgraded from kill to stun. After a break, he then gears up with his alto, displaying the best "psyching up to play" facial expression and posture in all of improvised music. He looks like a cop about to kick down a door without backup, knowing a bunch of coked-up Yakuza are on the other side all of the holding cobras... for some reason."
HILL, Eric. « Exclaim! », May 21, 2018
"The festival concluded—climactically and cathartically—with a bracing wall of sound, noise and fury from the trio of Gustafsson, the mystical Japanese noise master Merzbow and impressive young Hungarian drummer Balázs Pándi."
WOODARD, Josef, « DownBeat », May 27, 2018
Merzbow Gustafsson Pandi

INSTALLATIONS SONORES DANS L'ESPACE PUBLIC


« Cette 9e édition des installations sonores, à la fois prélude et toile de fond du FIMAV, s'est attiré l'inscription d'une quarantaine de groupes d'écoliers et d'élèves, un record a souligné Jordie Vézina-Levasseur. Ils sont appelés à devenir eux-mêmes des guides pour leurs parents! »
RUEL, Hélène. «La Nouvelle Union », 14 mai 2018
« Les enfants voulaient tous actionner les boutons et images de l'oeuvre « À la frontière du songe » de Louis-Robert Bouchard installée dans une pièce sombre de la bibliothèque Charles-Édouard-Mailhot. Leur guide leur a expliqué que ces images et ces sons rappelaient celles et ceux que l'on peut voir et entendre juste à l'orée du sommeil. "[...] comme un feu d'artifice, comme un arc-en-ciel... comme un monstre qui éteint les lumières", ont répondu les écoliers à la question de leur guide "À quoi cela vous fait penser?" » 
RUEL, Hélène. «La Nouvelle Union », 14 mai 2018
« Une belle sortie, à deux pas de notre école. [...] Je considère que c'est une belle fierté pour notre région. »
CHAMPOUX, Vicky. (École Le Manège), mai 2018
« Nous avons apprécié que les élèves puissent à tour de rôle manipuler les structures. Ça a gardé l'intérêt des petits de maternelle. »
DESLOGES, Mylène. (École Sainte-Marguerite-Bourgeoys), mai 2018
« Très belle activité! Les élèves ont beaucoup apprécié. Nous avons l'intention d'y retourner l'année prochaine. »
MICHEL-GARIÉPY, Caroline. (École Sainte-Marguerite-Bourgeoys), mai 2018

IS

 
1. Louis-Robert Bouchard « À la frontière du songe » Québec | 2. Caroline Gagné « ECHO » Québec | 3. Tom Jacques « Trajet pas pareil » Québec - Première Mondiale | 4. Jean-François Laporte « êkhô » Québec - Première Mondiale | 5. Marc Fournel « Les grandes oreilles » Québec - Première Mondiale | 6. Claude Périard « Panopticon » Québec | 7. Motel Hélène « Sept objets » Québec - Première Mondiale


EXPOSITION


NELLY-ÈVE RAJOTTE
« Land (Muet) »
Québec - Première Mondiale

exposition

PROGRAMMES DE COURTS MÉTRAGES EXPÉRIMENTAUX


« En ce sens, pour une deuxième année, des courts métrages expérimentaux ont été présentés lors de cette édition du festival. De les projeter à l'auditorium du Cégep a été une idée bien reçue par l'ensemble des participants, précise [Odrée St-Hilaire Cantin]. Leur intégration dans la programmation contribue à étendre l'offre du FIMAV à plusieurs styles d'art pour intéresser un maximum de personnes. »
GAGNON, Charles-Antoine. «La Nouvelle Union », 21 mai 2018

PROGRAMME JAPONAIS
TAKASHI ITO « Spacy »
TAKAHIKO IIMURA « Ai (Love) »
TOMONARI NISHIKAWA « Market Street »
MAKINO TAKASHI « On Generation and Corruption »
TOSHIO MATSUMOTO « For My Crushed Right Eye »

PROGRAMME QUÉBÉCOIS
PIERRE-LUC VAILLANCOURT « Hypnagogia »
SABRINA RATTÉ « Built-in Views »
GUILLAUME VALLÉE « Self-talk with nothingness »
PIERRE HÉBERT « Scratch (triptyque-3)  »
ALEXANDRE LAROSE « Saint Bathans Repetitions »
cinema fimav