BanniereTemporaire2020 2650x550FR
BanniereTemporaire2020 768x768FR

PROGRAMME DOUBLE

Retour à la grille horaire | Billetterie

VENDREDI 17 MAI
COLISÉE A
22 H - 40  $


BARRE PHILLIPS SOLO

Barre Phillips 4 credit Sam Harfouche WEB

ÉTATS-UNIS

Barre Phillips : contrebasse

BARRE PHILLIPS en solo, c’est quelque chose à choyer. L’Américain, domicilié depuis longtemps en France, est à l’origine du tout premier disque de contrebasse solo répertorié (Journal Violone, 1968) et, possiblement, du tout premier disque de duo de contrebasse (avec Dave Holland, en 1971). Son nom élicite respect, révérence et
dévotion chez « ceux qui savent »!

En début de carrière, il a joué avec Jimmy Giuffre, Archie Shepp et Lee Konitz. Son trio avec John Surman et Stu Martin a marqué la fin des années 1960. Il a longtemps été membre du London Jazz Composers Orchestra de Barry Guy. C’est aussi un ami du FIMAV, où il s’est produit de nombreuses fois. Son album solo Camouflage (1990) sur Les Disques VICTO demeure une référence.

Aujourd’hui âgé de 84 ans, PHILLIPS a ralenti ses activités, mais récemment, il a commis un nouveau disque solo, sous étiquette ECM, intitulé End to End, qui s’avère magnifique, une véritable distillation de son art.

Ne manquez pas cette occasion d’entendre sa sonorité inégalée et légendaire.

Sur le Web 
Barre Phillips


PETER BRÖTZMANN / HEATHER LEIGH / KEIJI HAINO

broleighhaino credit Cristina Marx V2

ALLEMAGNE, ÉTATS-UNIS, JAPON
PREMIÈRE NORD-AMÉRICAINE

Peter Brötzmann : saxophone ténor, tarogato, clarinette
Heather Leigh : guitare, pedal steel
Keiji Haino : guitare électrique, électroniques, polygonola, percussion


La simple juxtaposition de ces trois noms donne des frissons! PETER BRÖTZMANN, l’Allemand pionnier du free jazz européen, souffleur infatigable, capable du plus tendre comme du plus vociférant. HEATHER LEIGH, l’Américaine (maintenant établie en Écosse) à la jeune quarantaine qui réinvente la guitare pedal steel, un instrument rarement entendu dans un contexte d’improvisation libre, et qui devient encore plus singulier lorsqu’elle y conjugue sa voix. Enfin, KEIJI HAINO, le chamane japonais, dont chaque prestation envoûte ou aliène (c’est selon), mais jamais, JAMAIS, n’ennuie.

BRÖTZMANN et LEIGH travaillent ensemble depuis quelques années déjà : un duo improbable séparé par l’âge, la distance, l’approche et l’instrumentation, mais réuni par un esprit d’exploration et une synergie manifeste. Ils ont déjà quatre albums à leur actif, le plus récent étant Sparrow Nights (Trost, nov. 2018). Au printemps 2018, HAINO s’est joint à eux (à la guitare électrique et aux électroniques) le temps d’une tournée européenne. L’expérience, plus que concluante, sera répétée à l’invitation du FIMAV!