FIMAV32 SiteWeb 2650x550 v1
banniere fimav 2017 mobile

PROGRAMMES DE COURTS MÉTRAGES EXPÉRIMENTAUX

Retour à la grille horaire | Billetterie

AUTOUR DE LA PERCEPTION : SON / LUMIÈRE

J’ai décidé de proposer aux festivaliers deux programmes de films expérimentaux qui sont de parfaits exemples de dialogues entre le film et la Musique Actuelle. Profitant de la visite du grand TERRY RILEY, j’ai voulu permettre au public de découvrir trois chefs-d’œuvre d’un pionnier de l’avant-garde, BRUCE CONNER (1933-2008), pour lesquels il a fait appel au génie du musicien. J’ai aussi voulu profiter de l’occasion pour célébrer le talent de deux cinéastes expérimentaux québécois d’exception : ALEXANDRE LAROSE et DAÏCHI SAÏTO. Ces cinéastes n’ont cessé, depuis le milieu des années 2000, de nous lancer des propositions visuelles radicales, qui transforment en profondeur notre relation au visible et à l’audible.

Karl Lemieux
Commissaire aux courts métrages


PROGRAMME 1
BRUCE CONNER / TERRY RILEY

conner riley 2

SAMEDI 20 MAI
CARRÉ 150
11H15 et 18H30 - 8 $

Le cinéaste américain BRUCE CONNER est un des chefs de file du cinéma expérimental. Comme plusieurs cinéastes d’avant-garde de sa génération, son cinéma possède des affinités évidentes avec la musique d’avant-garde américaine : boucle, répétition, réemploi, exploration de la durée, etc. Ce n’est peut-être pas un hasard qu’à trois reprises dans sa carrière, il fera appel à la musique de TERRY RILEY. Ce programme offre une occasion assez unique de découvrir trois films phares du cinéma expérimental, mais aussi trois facettes du cinéma de CONNER à travers le prisme de l’œuvre de RILEY.

Easter Morning (2008, 8mm/digital, couleur, 10 min.)
Looking for Mushrooms (1996, 16mm, couleur, 14.5 min.)
Crossroads (1976, 35mm, n/b, 37 min.)


Sur le web...
Bruce Conner
Terry Riley

 


PROGRAMME 2
ALEXANDRE LAROSE / DAÏCHI SAÏTO

 jijiji

DIMANCHE 21 MAI
CARRÉ 150
11H15 et 18H30 - 8 $

Tout en suivant des voies très singulières et distinctes, les œuvres d’ALEXANDRE LAROSE et de DAÏCHI SAÏTO se caractérisent par un travail de manipulation de la pellicule cinématographique, que ce soit par des techniques de développement à la main, de tirage optique ou de surimpressions photochimiques. Chacun des films de ces cinéastes est un véritable travail d’orfèvrerie d’une redoutable complexité, et qui fait souvent écho aux travaux de composition musicale d’avant-garde, minimaliste ou conceptuelle.

ALEXANDRE LAROSE
Artifices (2007, 16mm, couleur, sonore, 3.5 min.)
La Grande Dame (2011, 16mm, couleur, muet, 3.5 min.)
Ville Marie (2009, 35mm, couleur, sonore, 13 min.)
Brouillard #14 (2013, 35mm, couleur, muet, 10 min.)
DAÏCHI SAÏTO
Trees of Syntax, Leaves of Axis (2009, 35mm, couleur, 10 min.)
Musique originale : Malcolm Goldstein
Engram of Returning (2015, 35mm, couleur, 19 min.)
Musique originale : Jason Sharp

 

Sur le web...
Alexandre Larose
Daïchi Saïto



ÉVÉNEMENT SPÉCIAL

 

LE FIMAV ET LE CINÉ-CLUB DU CARRÉ 150 PRÉSENTENT : MAUDITE POUTINE

maudite poutine 1
LUNDI 15 MAI - 19 H 30
VENDREDI 19 MAI - 11 H et 18 H 15
CARRÉ 150
8 $

Synopsis : Après s'est fait prendre à voler de la marijuana par des membres du crime organisé, Vincent, un jeune homme de 27 ans, sera forcé à reprendre contact avec son frère Michel, avec qui il avait coupé les ponts depuis plusieurs années. Témoin de la déchéance de son frère jusqu'à son suicide, Vincent devra se battre pour conserver un fragile équilibre dans un univers rural où règne l'insidieuse violence du quotidien.

Réalisateur : Karl Lemieux
Durée : 95 minutes
Avec la musique de : Wolf Eyes, BJ Nilsen, Novi_sad, Godspeed You! Black Emperor...


Sur le web...
Maudite Poutine