FIMAV39 temporaire 2650x550webFR
FIMAV39 temporaire 768x768webFR

Installations sonoreS dans l'espace puBlic

16 AU 22 MAI
CENTRE-VILLE DE VICTORIAVILLE
ENTRÉE LIBRE - 10 H À 20 H

Visite guidée pour groupe scolaire, communautaire ou entreprise : écrivez-nous

Jeu-questionnaire : répondez aux questions en ligne

Avec l'aide de
  logo quebec        Logo Victoriaville 2015  Canada govt Logo

CAC

         Calq cyan web


Une collaboration majeure

Le Devoir

     

Une collaboration

NOUVELLE UNION logo tvcbf menu


L’AIR DU TEMPS

Sans être ésotérique ou chercher des signes dans tout et dans (surtout) rien, souvent le signifiant s'impose presque comme par magie. Il n'est pas exagéré comme observation (ou assertion?) d'énoncer que l'on retrouve dans la pensée artistique, dans la sensibilité propre au milieu de l'Art, une forme de radar, un avant-poste détectant les mouvements à venir. Un ou plusieurs coups d'avance, comme les grands maîtres aux échecs. Et c'est ce qui se dégage du millésime 2022 de notre parcours où neuf œuvres sont présentées en Premières Mondiales.

Nous remarquons dans les propositions, une sensibilité face aux éléments de la nature, en particulier le vent. Un questionnement sur notre environnement, la place de la technologie dans nos vies, sans tomber nécessairement dans l'écoanxiété (quoique le terreau est fertile et les inquiétudes bien réelles). Bref, une prise de conscience qui amène son lot de poésie, de beau, de naturel, d'intriguant, d'humour, d'humain. De profondément humain. Et n'est-ce pas à cela que nous permet d'accéder la création artistique?

Voilà, sans imposer ou même proposer un thème pour ce parcours d'installations sonores, les œuvres ont étrangement beaucoup en commun; une tendance? Deux grands thèmes : la nature et la désuétude technologique.

Profitons ensemble de cette chance unique d'avoir accès à des propositions artistiques originales et conçues spécifiquement pour notre Festival afin d'explorer des avenues singulières, des interprétations poétiques insoupçonnées, des visions insolites et de fascinantes curiosités.

Un certain cinéaste et anthropologue de formation prétendait que « la liberté n'est pas une marque de yogourt »1. Nous pouvons affirmer maintenant que L’AIR DU TEMPS n'est pas une marque de parfum!

Érick d'Orion, commissaire aux installations sonores

1 FALARDEAU, Pierre, La liberté n'est pas une marque de yogourt, Stanké, 1995


Fimav2021 Installation S Carte 2021 v7 web



2022-1 MARIE-DOUCE ST-JACQUES

« L'étang de vibrations (2022, Victoriaville) »

QUÉBEC
PREMIÈRE MONDIALE

Œuvre constituée d’une boucle audio d’une quinzaine de minutes (voix, manipulations électroniques, synthétiseurs, clavicorde électronique), diffusée en multipiste par des enceintes dissimulées sous 2 cercles de 150 feuilles imprimées au risographe, créant un effet d'optique saisissant. L'artiste s’exprime par la musique, l’art visuel, l’édition et l’écriture de scénarios depuis une vingtaine d'années.


Sur le Web 
marie-douce.com


2aaJOËL LAVOIE

« De face »

QUÉBEC
PREMIÈRE MONDIALE

Cette installation sonore est une première pour ce compositeur et preneur de son. C'est une étude sur le vent. Deux accéléromètres captent les mouvements aériens. Ces fluctuations sont ensuite traitées et sont retransmises à des « résonateurs » et des haut-parleurs dissimulés dans l'espace, constituant ainsi une sorte de jardin sonore qui vibre au gré du vent. L’auditeur assiste à ces sublimations chaotiques, un appel à l’appréciation du vent au moyen d’une écoute irréfléchie, réduite.


Sur le Web 
jllv.co


3a CAROLINE GAGNÉ

« Saule fragile »

QUÉBEC
PREMIÈRE MONDIALE

Une collaboration
Logo Desjardins nouveau vert

Un vieil iPhone joue une composition multipiste tout en recevant les données d’un capteur de vibration placé à proximité. Via un réseau wifi local, les tremblements sont transposés à d’autres écrans. Ce dispositif est imbriqué à une serre de petite dimension. « Les œuvres que je réalise constituent des interfaces sensibles, un mouvement du journalier vers l’insaisissable. »

Caroline Gagné web

Sur le Web 
carolinegagne.ca


4a  ANNE-F JACQUES

« Températures »

QUÉBEC
PREMIÈRE MONDIALE

Sur place, nous retrouvons des thermostats de calorifères et des éléments bimétalliques « faits maison ». Certains sont au soleil, d'autres à l'ombre ou connectés à des éléments chauffants, de façon à ce que chacun d'eux se déclenche ou s'éteigne, formant des séquences en constante modification. Des caisses de résonance et des relais électriques amplifient les sons émis par les thermostats créant un orchestre de cliquetis.

Sur le Web 
anne-fff.tumblr.com


5aa LÉA BOUDREAU / ÉTIENNE LEGAST

« Dyschronie » 

QUÉBEC
PREMIÈRE MONDIALE

Sur le dispositif ESSAIM développé par Audiotopie, les artistes proposent une composition multiphonique. Inspirée de paysages sonores naturels du Québec et de leur détérioration graduelle, l'œuvre évolutive se déploie sur plusieurs jours. Elle questionne notre relation au temps et à l’espace en proposant différentes échelles temporelles dans un milieu sonore à plusieurs dimensions. ESSAIM est un ensemble d’enceintes acoustiques conçu pour diffuser des créations sonores dans l'espace public. L'oeuvre « Dyschronie » est une coproduction d'Audiotopie et des Escales Improbables de Montréal.


Sur le Web
audiotopie.com


2022 76a PASCALE LEBLANC LAVIGNE

QUÉBEC
PREMIÈRES MONDIALES

Une collaboration
p.22 Logo Atoll Art Actuel 2019

« Les fours à micro-ondes sont-ils bannis en Russie? »

Pour « Les fours à micro-ondes sont-ils bannis en Russie? », trois appareils sont érigés sur des petites dessertes, s’acharnant des heures durant à « réchauffer des plats surgelés », la porte des fours entrouverte, laissant entendre des sons et voir des lumières. Non sans humour, cette œuvre tend à interroger les rapports ambivalents avec les diverses technologies qui ponctuent notre quotidien : de la 5G aux... micro-ondes!

 « Les belles tuiles à plafond »

« Les belles tuiles à plafond » rassemble plusieurs sculptures construites à partir de néons et de tuiles à plafond suspendu. Sous l’effet de mouvements motorisés imprécis et répétitifs, les mécanismes bricolés mettent à l’épreuve la résistance de leurs matériaux et, conséquemment, leur propre structure. Avec le temps, la matière des panneaux s’effrite et la structure des dispositifs se fragilise, voir se brise, générant de nouvelles formes et sonorités.

martinel 1982 web

Sur le Web 
pascaleleblanclavigne.com


6aFORTNER ANDERSON / GENEVIÈVE LETARTE / JAMES SCHIDLOWSKY / ALEXANDRE ST-ONGE

« Le songe d'artisan »

ÉTATS-UNIS, QUÉBEC
PREMIÈRE MONDIALE

L'œuvre en vitrine est une « machine à produire des sonnets » entièrement créés à partir de citations tirées de la poésie québécoise moderne et contemporaine. Bien que chaque poème créé soit original, chacun suit de près la structure syntaxique et le schéma de rimes du célèbre poème d'Émile Nelligan, « Rêve d'artiste ». Le collectif nous propose une œuvre générative alliant poésie spontanée et art audio.

Sur le Web
fortneranderson.com
actuellecd.com/genevieve-letarte
jamesschidlowsky.ca
alexandrest-onge.com


7aPATRICK BERGERON

« Souvenirs ébroués »

QUÉBEC
PREMIÈRE MONDIALE

Une collaboration
centre dart hori

Deux œuvres se répondent dans l'espace. Une histoire de vent… est une vidéo sur deux écrans qui tournoient, activant du même coup un orgue à vent jouant une note qui s'amplifie selon la vitesse de rotation. Stéréo Cassette est une projection vidéo où le son est fixé aux mouvements de l'image. Une pièce musicale est attachée à chacune des cassettes (62) présentes à l'écran.

Sur le Web 
patrickbergeron.com